Anatomie
Dr. Bertrand Boutillier
Pr. Gérard Outrequin

Articulation coxo-fémorale

Définition

C’est l’articulation proximale du membre inférieur Articulation de type synoviale sphéroïde (enarthrose, 3° de liberté), elle unit l’os coxal au fémur et transmet le poids du corps au membre inférieur.

Surfaces articulaires en présence

  • La tête fémorale : 2/3 de sphère, 25mm de rayon, elle est entièrement recouverte de cartilage à l’exception de la fovéa, zone d’attache du ligament de la tête fémoral. Elle regarde en haut, en dedans et en avant.
    • L’angle cervico-diaphysaire mesure 135° (vue ant.). S’il est inférieur à 130° on parle de coxa vara et s’il est supérieur à 140° de coxa valga.
    • L’angle d’anteversion mesure 20° (vue sup.). Il est variable au cours de la vie.
    • On distingue (coupe frontale) des points de faiblesse à travers les travées spongieuses constituant la partie haute du fémur et prenant appuie sur les corticuls interne et externe. Ils déterminent 2 zones de fracture : fracture cervicale vraie et fracture de la région trochantérienne.
  • L’acétabulum : est porté par la face latérale de l’os coxal
    • La surface semi-lunaire : encroûtée de cartilage, elle a la forme d’un croissant concave en bas, il se termine par 2 cornes : postérieur et antérieur qui délimitent l’incisure acétabulaire. La corne postérieur est la plus basse. Voir les angles sur dessins
    • le labrum (fibro-cartilage) s’insère en périphérie externe de la surface semi-lunaire, il est triangulaire à la coupe. Il passe en pont au niveau des incisures et forme entre les 2 cornes le ligament transverse de l’acétabulum (encroûté de cartilage). Il est plus épais en arrière qu’en avant. Il élargi la surface articulaire en étendue et en profondeur
    • Fosse acétabulaire : non articulaire, elle est centrale et comblée d’un paquet adipeux.

Les moyens d’union

Passifs

  • La capsule : proche de la ligne moyenne du col face postérieure contrairement à la face antérieure (proche de la ligne trochantérienne). Autour du labrum sur l’os coxal. Elle se dédouble pour le tendon du droit fémoral. Elle présente une zone renforcée : fibres orbiculaires de Weber et des freins capsulaires.
  • La synoviale : existence de freins synoviaux, liquide synovial nourrit le cartilage par imbibition
  • Ligaments :
    • antérieur ilio-fémoral : de l’épine iliaque antéro-inférieure à la ligne intertrochantérienne.
    • Pubo-fémoral : de la branche supérieure du pubis à la partie inférieure de la ligne intertrochantérienne.
    • Ischio-fémoral : de la partie supérieure de la tubérosité ischiatique à la ligne intertrochantérienne (Vue post.)
    • De la tête fémorale : rôle de tuteur pour l’artère de la tête fémorale.

Les 3 premiers ligaments se détendent en mouvement de flexion et se tendent en mouvement d’extension.

Actifs

  • muscles fessiers
  • muscles pelvi-trochantériens
  • muscle ilio psoas
  • adducteurs
  • quadriceps

Mouvements

  • Plan sagittal
    • flexion : 140° genou fléchi et 90° jambe tendue
    • extension : 15°
  • Plan frontal
    • abduction : 45°
    • adduction : 30°
  • Plan horizontal
    • rotation externe et rotation interne : 30° (variable)

Mouvement global de circumduction

Rapports

  • Dans la partie supérieure, la capsule se dédouble pour engainer l’insertion du droit fémoral pour finir sur le bord supérieur du col du fémur. Dans la partie inférieure, la capsule sur ligament transverse de l’acetabulum pour finir sur la face inférieure du col fémoral. Les fibres les plus profondes s’insèrent sur la face inférieure du col fémoral et les plus longues presque au contact des surfaces articulaire freins de la capsule.
  • Coussinet adipeux, joue le rôle de glissement et d’amortissement
  • Bandelette ilio pré-trochantérienne qui renforce la capsule ligament de Bertin.
  • Artère de la tête fémorale dans le ligament rond

Clinique

  • articulation fréquemment atteinte par l’arthrose : coxarthrose
  • accident du tableau de bord : tête du fémur rentre dans l’acetabulum
  • Luxation : risque de rupture du ligament de la tête fémorale provoquant la nécrose de celle ci.
  • Luxation congénitale : on lange le bébé en abduction forcée.
  • Balance de Powell
  • arthrite : inflammation, souvent infection grave (prothèse)
  • Col du fémur fragile chez les personnes âgées (2 sortes de fractures) et risque de nécrose de la tête fémorale
Hit-Parade