Anatomie
Dr. Bertrand Boutillier
Pr. Gérard Outrequin

Fuseaux neuro - musculaires

Fuseaux neuro - musculaires

Le muscle, organe moteur, est équipé d’une sensibilité particulière : la sensibilité proprioceptive inconsciente. Cette sensibilité à pour but de transmettre des informations aux centres segmentaires (métamères de la moelle épinière) et aux centres supra - segmentaires (tronc cérébral, cervelet), sur l’état de tension du muscle (variations toniques du muscle dans le relâchement et la contraction). L’organisation tonique adaptée est nécessaire à la programmation du mouvement projeté. L’information est fournie par les fuseaux neuro - musculaires.

Description des fuseaux neuro - musculaires :

Ces organes sensitifs sont en fait des fibres musculaires spécialisées, plus courtes, équipées de fibres nerveuses sensitives. Elles jouent, dans le corps du muscle, le rôle mécanique de « capteurs de tension » ou de « jauges d’extensométrie ».

a) - Les dessins du haut (très schématiques) montrent qu’il existe dans chaque muscle, deux sortes de fuseaux neuro - musculaires :
- fuseau nm primaire (ou à sac nucléaire)
- fuseau nm secondaire (ou à chaîne nucléaire)
En fait, dans le muscle, les deux fuseaux sont groupés dans une même structure qui est répartie dans le muscle (schémas du bas de page).

b) - Les extrémités du fuseau sont des fibres musculaires courtes. Leur partie centrale contient des noyaux groupés dans un sac (fuseau à sac nucléaire), ou alignés (fuseau à chaîne nucléaire). Cette partie centrale correspond au départ des fibres nerveuses sensitives de gros diamètre (Ia et II) donc rapides. Leurs extrémités sont formées de fibres musculaires courtes, qui reçoivent une innervation motrice spécifique provenant des petits motoneurones gamma de la corne ventrale de la substance grise de la moelle (schéma en bas).

Diapo précédente - Diapo suivante

Hit-Parade