Anatomie
Dr. Bertrand Boutillier
Pr. Gérard Outrequin

Nerf fémoral

Définition

Nerf mixte issu des racines L2 L3 L4, il est principalement le nerf moteur de la loge antérieure de la cuisse.

Trajet

Croise en dehors et en avant le faisceau corporéal du psoas pour cheminer ensuite sur la face antéro médiale de ce faisceau. Il passe en dessous du ligament inguinal, en dehors des vaisseaux fémoraux et de la bandelette ilio-pectinée. Il s’engage dans la gaine de l’ilio psoas (fascia iliaqua) et chemine dans la gouttière formée par les 2 chefs de ce muscle. Après être passé dans l’anneau inguinal externe, il se divise rapidement en 4 branches :

  • Nerf musculo cutané médial : mixte il est moteur pour le pectiné et donne une sensibilité au haut de la cuisse.
  • Nerf saphène : sensitif, il chemine à la face interne de la cuisse et donne sa sensibilité à partir du haut du genou jusqu’à la cheville, le tout du côté interne.
  • Nerfs quadriceps : moteur pour les 4 chefs du quadriceps.
  • Nerf musculo cutané externe : mixte, il est moteur pour le sartorius et sensitif pour le côté antérieur de la cuisse.

Il avait donné également au niveau du plexus :

  • branches pour innervation du psoas et iliaque
  • 1 rameau cutané antérieur qui s’anastomose avec le nerf cutané fémoral latéral
  • nerf de l’artère fémorale (nerf de Schwabe)

Fonction

  • Motrice : le nerf fémoral assure la flexion de la cuisse sur le tronc et l’extension de la jambe, il est accessoirement adducteur.
  • Sensitive : donne sa sensibilité à la face antérieure de la cuisse, et à la face antéro-médial du genou, de la jambe et de la cheville.

Pathologie - Conclusion

Cas d’une lésion sur le nerf fémoral ou sur une de ses branches :

  • Paralysie du quadriceps : le sujet ne tient pas debout, il n’y a pas de réponse lors de l’utilisation du marteau reflex sur le tendon patellaire (stimulus en L3), le genou ne peut plus être verrouillé en extension. Si c’est une situation non temporaire, il y a diminution de la masse musculaire : myotrophie.
  • Paralysie du sartorius : les mouvements ne sont pas véritablement entravés.
  • La compression du nerf fémoral entraîne une anesthésie des zones cutanées.
Hit-Parade