Anatomie
Dr. Bertrand Boutillier
Pr. Gérard Outrequin

Nerf fibulaire

Définition

Branche terminale latérale du nerf sciatique, c’est un nerf mixte constitué par des fibres provenant de L4 L5 S1 S2.

Trajet - Rapports

Après la division du nerf sciatique, le nerf fibulaire descend dans le creux poplité jusqu’à la tête de la fibula et s’enroule autour du col pour se diviser en deux branches :

  • Nerf fibulaire superficiel : s’engage dans le tunnel formé par les 3 insertions du long fibulaire. Après avoir abandonné un rameau sensitif pour , il perfore au 1/3 inférieur de la jambe la cloison aponévrotique antéro externe et se sépare en 2 branches sensitives interne et externe qui prennent en charge toute la partie dorsale du pied et de la cheville.
  • Nerf fibulaire profond : perfore, au niveau du col de la fibula, la cloison aponévrotique antero externe pour se retrouver dans la loge antérieure de la jambe ou il descend le long de la membrane interosseuse entre le tibial antérieur et le long extenseur de l’hallux. A la cheville, il passe sous le renitaculum des fléchisseurs et se divise en 2 branches :
    • la première est motrice et destinée au pédieux
    • la deuxième est sensitive et donne les nerfs digitaux dorsaux latéraux du 1er et médial du 2nd.

Fonction

  • Motrice : le nerf fibulaire assure l’innervation des muscles de la loge antérieure (branche profonde) et latérale (branche superficielle) de la jambe et du dos du pied.
  • Sensitive : voir territoires sensitifs du membre inf.

Pathologie - Conclusion

C’est au niveau de la tête de la fibula que le nerf fibulaire commun court le plus grand risque de lésion en cas de fracture de celle-ci notamment. La paralysie du nerf fibulaire est caractérisée par le steppage à la marche : le pied reste tombant ce qui oblige le sujet à élever fortement le genou à chaque pas pour ne pas heurter le sol de la pointe du pied.

Hit-Parade