Anatomie
Dr. Bertrand Boutillier
Pr. Gérard Outrequin

Nerf médian

Définition

Mixte (somatomoteur et somatosensible), c’est l’un des 3 grands nerfs du membre supérieur. C’est le nerf de la loge antérieure de l’avant-bras et le nerf de la pronation

Origine - Trajet - Rapports

Racines : C6 C7 C8 Th1
Issu des troncs secondaires antéro interne et antéro externe, le nerf médian prend naissance au niveau du creux axillaire (mais variabilité dans la zone de fusion des 2 troncs). Il descend dans le canal brachial interne de Cruveilhier au contact de l’artère brachiale en décrivant un s italique autour d’elle (passe du bord externe à la face ventrale puis au bord interne de l’artère) Il est bien protégé dans toute cette partie de son trajet. Il passe au niveau du coude, zone où il est très exposé aux plaies, sous l’arcade aponévrotique du biceps puis plonge entre les 2 chefs du rond pronateur. A partir de cet endroit, il est à nouveau à l’abri. Il glisse ensuite sous l’arcade fibreuses du fléchisseur superficiel des doigts et descend dans toute la loge ante-brachiale ventrale. Au niveau du poignet, il se dégage latéralement du tendon de ce muscle et devient superficiel. Il s’engage alors dans le canal carpien au dessus du tendon du fléchisseur superficiel des doigts et à sa sortie se divise en une branche motrice pour l’éminence thénar et les deux premiers lombricaux, et une branche sensitive qui donnera les nerfs digitaux palmaires 1, 2 et 3. Les branches motrices et sensitives peuvent s’anastomoser avec le nerf ulnaire. La branche thénarienne peut sortir à travers le ligament rétinaculaire et cheminer sous la peau (risque de section lors d’une opération par scélioscopie : on coupe le ligament rétinaculaire pour décomprimer le nerf : on risque de sectionner la branche thénarienne.)

Fonctions

Motrice :
A l’avant-bras :

  • rond pronateur (2 chefs)
  • fléchisseur radial du carpe (grand palmaire)
  • fléchisseur du carpe (petit palmaire)
  • fléchisseur commun superficiel des doigts (4chefs)
  • long fléchisseur propre du pouce
  • fléchisseur commun profond des doigts (2 chefs latéraux)
  • donne le nerf interosseux carré pronateur

A la main :

  • court abducteur du pouce
  • opposant
  • court fléchisseur propre du pouce faisceau superficiel
  • 2 lombricaux latéraux

Sensitives :
Partie latérale de la paume de la main (sauf éminence thénar (n. radial)) et face palmaire des doigts 1 à 3 ainsi que la moitié latérale du 4ième.
Face dorsale : phalanges 2 et 3 des doigts 2 et 3 et moitié latérale des phalanges 2 et 3 du 4ième

Pathologie - conclusion

  • Nerf de la pronation : lésion paralysie de la pronation mais suppléance de l’épaule
  • 2 artères nourricières : au niveau du coude et du poignet : risque de compression par un plâtre et de sténose de l’artère signe de Wolkmann

Risque de lésion :

  • au niveau du coude : plaie, luxation, fracture de l’olécrane avec luxation antérieure
  • au 1/3 inférieur : toute plaie de la face antérieure du poignet.

Syndrome du canal carpien (très fréquent) : risque de compression lors du passage dans cette zone, se rencontre en cas de :

  • traumatisme, suivi de fibrose des éléments (ouvrier et marteau piqueur)
  • hypertrophie de la synoviale (panus synovial dans la polyarthrite rhumatoïde)

Signe en cas de lésion :

  • au poignet : muscles thénars paralysés, anesthésie du dermatome
  • au niveau du coude :
    • pronation gênées
    • signe du prédicateur : On demande au sujet de plier les doigts, il ne peut plier l’index, le médius et le pouce en raison des muscles touchés. (4 et 5 fléchis grâce au fléchisseur profond).
Hit-Parade