Anatomie
Dr. Bertrand Boutillier
Pr. Gérard Outrequin

Notions générales

Introduction aux chaînes musculaires cinétiques (CMC)

1 - Le Mouvement volontaire (à l’exclusion du mouvement réflexe) dépend d’une décision (projet ou idéation).

2 - Le niveau de départ de l’ordre moteur est donc cérébral et cortical.

3 - Dans son déroulement, le mouvement est une suite organisée d’actions musculaires successives recrutant à la fois, les muscles synergiques (agonistes et antagonistes), dans chaque segment de membre mobilisé.

4 - Ainsi, se trouvent construits des groupements d’actions musculaires concordantes appelées « Chaînes musculaires cinétiques » (C.M.C.). Elles constituent le support du mouvement volontaire global, conduisant l’action vers l’extrémité distale du membre, c’est-à-dire vers sa finalité.

5 - Dans ces CMC, des muscles anatomiquement différents vont associer leurs actions principales ou secondaires, pour assurer le déroulement complet du mouvement projeté.

Ex : Le m. Biceps brachial est un fléchisseur du coude et un supinateur de l’avant - bras. Le m. Brachio - radial (Long supinateur) est un supinateur de l’avant - bras et un fléchisseur du coude. Le m. Supinateur (Court supinateur) est aussi, par ses deux faisceaux, un fléchisseur du coude et un supinateur de l’avant - bras. Tous concourent au même mouvement.
Au segment suivant, les muscles stabilisateurs ventraux du poignet (fléchisseurs du poignet : insertions épitrochléennes) sont aussi recrutés dans la flexion du coude. Tous ces muscles participent au mouvement d’enroulement du Membre supérieur.

Le mouvement complet de déroulement du M.S. est une rétro - pulsion, une extension et une pronation du membre supérieur.

6 - Au membre inférieur, de nombreux muscles participent à l’effort d’extension dans l’appui uni - podal (verticalité anti - gravitaire), alors que les muscles contro - latéraux assurent la flexion du membre inférieur opposé, pour « passer le pas ».

En bref, les chaînes musculaires cinétiques sont des associations fonctionnelles qui concourent au déroulement du mouvement volontaire global.
Ceci impose une organisation temporo - spatiale du mouvement au niveau du Système nerveux central.
Le mouvement, ainsi organisé, peut s’effectuer dans l’espace, librement ou en charge.

Diapo précédente - Diapo suivante

Hit-Parade