Anatomie
Dr. Bertrand Boutillier
Pr. Gérard Outrequin

Nerf radial

Définition

Nerf mixte (somatomoteur, somatosensible), c’est un des grands nerfs du membre supérieur. C’est le nerf de l’extension (coude, poignet, doigts)

Origine - Trajet - Rapports

Racines : C6 C7 C8 Th1 contingent postérieur.
Il entre dans la loge postérieure du bras par le triangle huméro-tricipital (délimité par l’humérus en dehors, le bord inférieur du grand rond en haut et la longue portion du triceps en dedans). Il a un trajet oblique vers le bas, le dehors et l’avant. Il est accompagné par les vaisseaux huméraux. Il chemine ensuite dans la gouttière de torsion de l’humérus ou gouttière radiale. Il traverse le septum intermusculaire latéral au 1/3 inférieur pour passer dans la loge antérieure du bras ou il chemine dans la gouttière bicipitale externe. Il se divise au niveau de l’articulation du coude en 2 branches :

  • La première superficielle et sensitive descend vers la face postérieure sous l’huméro-radial sur le bord externe de l’avant-bras. Elle est accompagnée par les vaisseaux radiaux
  • La deuxième profonde et motrice passe entre les 2 chefs du muscle supinateur puis dans la loge post de l’avant bras, entre les 2 plans musculaires. Elle abandonne quelques branches sensitives et se termine sur le dos du poignet et de la main.

Fonction

Motrice :

  • Au bras :
    • anconé
    • le triceps : la branche destinée à la longue portion se détache avant le passage dans la gouttière radiale, elle est à l’abris d’une lésion (contrairement au vastes) lors de la fracture de la diaphyse humérale.
  • Au coude : le tronc commun donne branche pour :
    • huméro-radial
    • Les 2 radiaux
  • A l’avant-bras :
    • Plan supérieur
      • extenseur ulnaire du carpe
      • extenseur commun des doigts
      • extenseur propre du 5
    • Plan profond
      • long abducteur du pouce
      • court extenseur du pouce
      • long extenseur du pouce
      • extenseur de l’index

Sensitive :
Vue ant : partie externe du bras et éminence thénar ; vue post : face post du bras et de l’avant-bras, face dorsale du pouce, de la 1ere ph du 2 et moitié de la face dorsale du 3.

Pathologie - conclusion

Le nerf radial présente 3 points stratégiques :

  • gouttière de torsion de l’humérus : fracture diaphyse
  • coude : fracture de la palette humérale ou de l’épicondyle
  • col du radius (passage entre faisceaux du supinateur) : fracture du col.

La branche sensitive peut être touchée par le tennis elbow

Signes caractéristiques de l’atteinte du radial :

  • Main en col de cygne
  • Les extensor carpi sont paralysés : poignet tombe
  • Pas d’extension de ph1 pour les 4 derniers doigts : flexion permanente par action des interosseux non compensés -* L’adducteur est le seul à tirer sur le pouce : il est collé sur le bord interne de l’index
  • Possibilité du coude en flexion permanente si lésion haute (atteinte de la longue portion du triceps)
  • Le sujet ramasse en godet de grue : la flexion permanente du poignet empêche l’action correcte des fléchisseurs : les doigts ne peuvent pas serrer
  • Anesthésie du dermatome
Hit-Parade