Anatomie
Dr. Bertrand Boutillier
Pr. Gérard Outrequin

Nerf sciatique ou ischiatique

Définition

Nerf mixte constituant la branche terminale du plexus sacré, il est constitué de fibres venant de L4 L5 S1 S2 S3. C’est le nerf le plus volumineux et le plus long de l’organisme. Il est constitué de 2 faisceaux réunis en 1 seul tronc :

  • nerf fibulaire (partie antérieure et latérale du tronc, celle touchée en cas de lésion du tronc du sciatiquesteppage)
  • nerf tibial (partie postérieur)

Trajet - Rapports

Dans la zone glutéale :
Il sort du petit bassin dans le canal sous pyramidal il passe entre le piriforme et l’obturateur interne puis en arrière du carré fémoral.

Dans la cuisse : dans la loge postérieure il répond :

  • en avant : au grand adducteur puis au cours chef du biceps
  • en arrière : au grand fessier puis au long chef du biceps qui le croise obliquement en bas et latéralement
  • médialement : au semi tendineux et semi membraneux
  • latéralement : au biceps fémoral

Fonction

  • Motrice : il innerve les muscles de la loge postérieure de la cuisse et assure donc la flexion de la jambe sur la cuisse. Par ses branches terminales, il assure l’innervation de la jambe et du pieds.
  • Sensitives:face postéro latérale de la jambe et le pied (cf. territoires sensitifs).

Pathologie - Conclusion

Ce nerf peut être lésé par une luxation de la hanche ou lors de sa réduction, par une fracture du bassin. Il peut être également traumatisé lors d’une injection médicamenteuse dans la fesse. " La sciatique " traduit l’atteinte douloureuse du nerf, le plus souvent d’une de ses racines, rarement du tronc. Ainsi la mise en extension du nerf entraine une douleur sur le trajet du nerf : c’est le signe de Lasègue.

Hit-Parade