Anatomie
Dr. Bertrand Boutillier
Pr. Gérard Outrequin

Oesophage thoracique

Définition

Conduit musculo-membraneux appartenant au tube digestif dont le rôle est la progression du bol alimentaire entre le pharynx et l’estomac.

Situation

Dans le médiastin postérieur, en arrière de la trachée à laquelle il adhère.

Origine

Fait suite à hauteur de Th2 à l’oesophage cervical.

Trajet

Passe en arrière de la trachée, traverse le médiastin postérieur dans toute sa hauteur, se déplace progressivement vers la gauche. Trajet d’environ 16 à 18 cm sur 2 à 3 cm de diamètre.

Terminaison

Traverse le diaphragme à hauteur de Th10 par le hiatus oesophagien ou il présente un rétrécissement.

Composition (de dedans en dehors)

  • Muqueuse : épaisse, rosée, présente des replis qui permettent une augmentation de la lumière.
  • Sous muqueuse : richement vascularisée.
  • Musculeuse : 2 couches de muscles lisses qui permettent la progression du bol alimentaire :
    • couche circulaire interne (fibres serrées)
    • couche longitudinale externe : plus lâche.
  • Adventice (TC)

Rapports

  • Trachée : axe du médiastin postérieur, se bifurque en Th5, l’oesophage y adhère par les muscles de Luschka.
  • Conduit thoracique : monte en arrière plaqué contre l’aorte, en rapport avec l’oesophage sur une partie de son trajet.
  • Nerfs vagues :
    • droit : passe en arrière de l’oesophage
    • gauche : en avant de l’oesophage

Echangent dans la partie inférieure de l’oesophage des fibres : plexus péri-oesophagien

  • Chaîne orthosympathique latéro-vertébrale et ses ganglions
  • Azygos, hémiazygos, hémiazygos accessoire.

Pathologie

Risque de lésion du conduit thoracique dans la chirurgie de l’oesophage : chylothorax entraînant une gêne respiratoire

Hit-Parade