Anatomie
Dr. Bertrand Boutillier
Pr. Gérard Outrequin

Os coxal

Illustrations :


Os coxal : face latérale

Os coxal : face médiale

Ceinture du membre inférieur ou bassin osseux


Définition

Os formant avec le sacrum la ceinture pelvienne. Os antéro-latéral de la ceinture pelvienne, il unit le membre inférieur au tronc. C’est un os plat, hélicoïdal, pair et asymétrique. Il est constitué embryologiquement de 3 parties différentes (ischion, ilion, pubis) soudées en Y. La soudure est centrée sur l’acétabulum.

Situation

Il s’articule : en dehors avec la tête fémorale par l’acetabulum en dedans, en haut et en arrière avec le sacrum par la fossette auriculaire avec le pubis contro-latéral par la surface articulaire du pubis pour former la symphyse pubienne.

Orientation

Trou en bas, surface hémisphérique en dehors, grande incisure en arrière.

Forme anatomique générale

- Os hélicoïdal
- Formé de 3 parties : ilion, ischion et pubis
- Os qui a un trou
- 4 bords (supérieur, antérieur, postérieur, inférieur) et 2 faces (endopelvienne et exopelvienne)
- Os présentant des variations sexuelles.

Repères palpables

Les épines iliaques antéro et postero supérieures, la crête iliaque, tubérosité ischiatique (position assis), symphyse pubienne.

Rapports

Le ligament inguinal et la bandelette ilio-pectiné forment 2 lacunes :
- supérieure : Nerf fémoral cutané latéral. L’ilio-psoas abrite le nerf fémoral (L2-L3-L4) dans sa gaine
- inférieure : artère iliaque externe devient l’artère fémorale et la veine fémorale devient la veine iliaque externe. Ganglion de Cloquet.

Nerf obturateur (L2-L3-L4) et artère obturatrice qui passent dans le trou obturé à travers la membrane obturatrice et dans le sillon obturateur.
Nerf sciatique (L4à S3) qui passe dans la grande incisure ischiatique.
Nerf et artère glutéaux supérieurs qui passent sous l’épine iliaque postéro-supérieure.
La crête iliaque est au niveau de L4.

Clinique


Test de Riser : test radiologique de maturité osseuse chez l’adolescent (ossification en 5 temps de la crête iliaque).
Autogreffe grâce à la crête iliaque.
Ponction de moelle osseuse au niveau de la crête iliaque.
Point d’appui du tronc en position assise.
Cf. la clinique de la coxo-fémorale.

Hit-Parade