Artères du membre inférieur

Au niveau du bassin

L’aorte abdominale bifurque à la hauteur de L4 L5 en 2 artères iliaques primitives droite et gauche. Chaque artère iliaque primitive se divise en :

Branches participant à la vascularisation de la racine du membre inférieur et de la région fessière.

Au niveau de la cuisse

L’artère fémorale commune (oblique vers le bas et le dehors) présente un trajet court (2cm) et chemine dans le trigone fémoral ou triangle de Scarpa. Elle donne d’abord dans le trigone fémoral :

On rappelle que l’artère iliaque externe a donné presque au même niveau :

L’artère fémorale commune se divise ensuite en :

Les 2 artères circonflexes réalisent un cercle anastomotique.

Les perforantes réalisent donc un réseau de suppléance à l’artère fémorale.

Au niveau du genou

l’artère poplitée, oblique vers le bas et le dehors, devient verticale dans le creux poplité. Elle donne :

Artères géniculées forment un cercle anastomotique périarticulaire en avant du genou, renforcé par l’artère descendante du genou et des branches de la tibiale antérieure

L’artère poplitée se divise en 3 branches à la hauteur de l’arcade du soléaire sous laquelle elle passe :

Au niveau de la jambe

Artère tibiale antérieure descend dans la loge antéro-latérale sous le muscle tibial antérieur. En passant sous le rétinaculum des extenseurs du pied, elle devient l’artère dorsale du pied ou artère pédieuse qui reste en dehors du tendon du muscle tibial antérieur et surcroise le tendon de l’extenseur propre du gros orteil. L’artère tibiale antérieure donne :

Artère fibulaire :chemine à la partie postérieure de la membrane interosseuse et donne :

Artère tibiale postérieure : chemine entre couche profonde et superficielle de la loge postérieure où elle donne de nombreuses branches à destinée musculaire. Pour passer dans le canal calcanéen, elle passe en dehors des tendons du tibial postérieur et de l’extenseur commun des orteils mais reste en dedans du fléchisseur propre du gros orteil.

Au niveau du pied

Artère tibiale antérieure devient artère pédieuse et chemine à la face dorsale du pied. Elle donne une arcade artérielle dorsale qui donne elle même :

Artère tibiale postérieure croise la malléole tibiale d’arrière en avant, se divise dans le canal calcanéen médial en 2 branches :

Réseau d’anastomose au niveau du pied : possibilité de suppléance dans les oblitérations artérielles.

Exploration fonctionnelle - Pathologie

Pouls :

Echographie Doppler : puissance et rapidité du flux sanguin : détection des sténoses, thromboses...

Artériographie (méthode de Seldinger)

Artérite : possibilité d’occlusion complète progressive

Pr Gérard Outrequin - Dr Bertrand Boutillier - Toute reproduction interdite

Gestion des cookies - Licence d'utilisation - Mentions légales - Faire un don - Découvrez MedShake !