Vascularisation du coeur

Illustrations

image
Artères coronaires et veines

Elle est assurée par les artères coronaires droite (la plus grande) et gauche qui naissent au niveau du sinus de Vasalva. Elles sont les 1ière branches de l’aorte et forment autour du cœur 2 couronnes (d’ou leur nom) :
1ière : dans le sillon coronaire (=sillon atrioventriculaire)
2ième : incomplète, dans le sillon interventriculaire.

La coronaire droite - trajet

Les branches de la coronaire droite

La coronaire gauche - trajet

Elle naît en regard de la valvule antérieure gauche, au niveau du sinus coronaire gauche, puis passe en arrière de l’artère pulmonaire et se divise rapidement en :

Branches de la coronaire gauche

Trajet des veines pulmonaires

3 veines principales :

La vascularisation du coeur est équilibrée avec tout de même une prédominance de la coronaire gauche. Le sang veineux aboutit au sinus coronaire dans l’oreillette droite. L’OD possède, outre un système satellite, un système propre.

Pathologie

Il y a très peu d’anastomose entre les différentes branches coronaires et chaque branche vascularise un territoire fermé. Il n’y a donc pas de suppléance possible. Une absence d’irrigation artérielle partielle entraîne des angines de poitrine à l’effort (douleur au sternum, se prolongeant dans le 5ième doigt à l’effort). Si absence totale de vascularisation : infarctus du myocarde (nécrose). Cholestérol, tabac, pilule sont des causes de l’ischémie. Moyens d’évaluation : examen général, ECG, scintigraphie (évaluer la fonction ventriculaire), coronarographie (opacification des coronaires). On réalise des pontages en cas d’infarctus. La pathologie touchant la vascularisation cardiaque représente ½ des pathologies cardiaques.

Pr Gérard Outrequin - Dr Bertrand Boutillier - Toute reproduction interdite

Gestion des cookies - Licence d'utilisation - Mentions légales - Faire un don - Découvrez MedShake !